Coulant au chocolat à 2T

La voila, la recette du coulant à 2T. Réalisée quelques centaines de fois, il en existe quelques variantes, je commence par la version "canonique".

Ingrédients

  • 200g de chocolat dessert,
  • 150g de beurre,
  • 5 oeufs,
  • 150g de sucre,
  • 2 cuillères à soupe de farine.

Recette du fondant / coulant au chocolat

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Au bain-marie, faire fondre les 200g de chocolat avec les 150g de beurre. Une fois le chocolat et le beurre fondus et mélangés, les extraire du bain-marie, et laisser refroidir quelques minutes.
  3. Pendant ce temps dans un grand saladier, mélanger les 5 œufs et les 150g de sucre.
  4. Ajouter le mélange beurre-chocolat aux œufs-sucre.
  5. Ajouter les 2 cuillères à soupe de farine.
  6. Verser dans un plat à cake et enfourner 17 minutes, et pas une de plus !
  7. Laisser refroidir au moins une demi-heure avant de servir.

Le résultat est franchement difficile à servir, mais les gourmands ne s'arrêteront pas à ce détail !

Explications

Tout le truc de la cuisson est de saisir l'appareil dans le four. Il doit cuire à l'extérieur mais très peu à l'intérieur, d'où le temps de cuisson à la minute près.

Le temps de cuisson justement est à adapter de plus ou moins une minute selon le four. Dans mon four "à la ville", c'est 17 minutes ; dans un vieux four au gaz de gazinière, c'est plutôt 16 minutes en diminuant un peu l'intensité du four, idem dans le four du Sunfast 32i !

Critère visuel de bonne cuisson : à la sortie du four les bords doivent être cuits donc un peu durs, mais le centre doit encore être mou voire liquide. C'est l'étape de refroidissement qui va "terminer la cuisson" et le rendre un peu plus compact. Vous n'aviez évidemment pas oublier de le laisser reposer ?!

Comment (bien) rédiger une recette de cuisine

Rien de sorcier à rédiger une recette de cuisine, cependant il y a quelques points qui aident bien à la relecture et lors de la réalisation de la recette. En voici la liste:

  • Numéroter chacune des étapes (permet de savoir très vite où on en est).
  • Dans chacune des étapes, préciser systématiquement les quantités de chaque ingrédient, même si elles ont été précisées en début de recette. Cela évite de retourner en haut de la recette et de perdre le fil. Exemple: au lieu d'écrire "mélanger les oeufs et le sucre", préférer "mélanger les 5 oeufs et les 100 grammes de sucre".

Ces points sont très largement inspirés de Révélations Gastronomiques d'Hervé This (dont je recommande chaudement la lecture pour afin de mettre un peu de logique dans la cuisine !)

Révélations Gastronomiques (Hervé This) chez l'éditeur Belin
Révélations Gastronomiques (Hervé This) chez l'éditeur Belin