Éthique du numérique 2020-09-26 – Le débat

Pour poser le sujet, nous avons organisé un débat mouvant.

Les questions posées était :

  • Doit-on se préoccuper de l’éthique du numérique ? (Vu le public, la question était plus là pour effectuer un tour de chauffe)
  • Je n’ai rien à cacher : vrai ? pas vrai ?
  • Il est impossible de se passer des GAFAM

En réserve nous avions aussi prévu ces questions :

Nous avons consigné sur post-it un certain nombre d’idées exprimées lors du débat.

Les voici présentées (sans ordre particulier) :

  • Impuissance individuelle sur le sujet / démuni +++
  • Rien à cacher car je ne fais rien d’illégal
  • En Chine, personne n’a rien à cacher : c’est une différence fondamentale de civilisation (Note : la personne qui parle est chinoise)
  • Toute collection de données permet le progrès
  • Collecte massive d’information individuelle
  • Intimité est différent de légal
  • Commercialisation des données
  • Mes opinions peuvent devenir illégales à l’avenir
  • Pas de problème dans ma vie d’aujourd’hui
  • avant l’informatique j’étais déjà surveillée / contrôlée !
  • Être le plus authentique et juste (j’assume)
  • Biais dans la réception et la perception des informations
  • Je suis plus intelligente qu’un ordi
  • Mes choix sont orientés par d’autres
  • Tout le monde n’a pas le temps / l’énergie pour vérifier l’info
  • Les alternatives aux GAFAM ne sont pas pratiques
  • L’État passe par internet (impôts par exemple), je suis donc contrainte aux GAFAM
  • Distinction des usages pro / perso
  • J’ai compris mais je suis seule à vouloir changer
  • Liberté de choisir un outil GAFAM ou une alternative
  • Les autres moteurs de recherche fonctionnent mal
  • Incohérence des actions personnelles

Structuration des idées et synthèse

Une fois les idées sur post-it récoltées, il a été proposé de structurer les idées : regrouper celles se ressemblant et faire des liens avec les idées connexes. Trois groupes se sont constitués naturellement, chacun produisant une synthèse.

Sujet Rien à cacher

Travaux sur l’idée : rien à cacher (grand format)

La synthèse fait ressortir les grandes idées suivantes :

  1. Notion d’intimité numérique :
    • Prendre conscience de son existence
    • Un concept à apprendre, notamment aux enfants, comme « l’intimité tout court »
  2. Aujourd’hui ne sera pas demain :
    • Prendre conscience que demain peut être différent (du point de vue de la société)
    • Quid du droit à l’oubli ? (un disque dur n’oublie pas)
    • Quid du droit au changement ?
    • Quid du jugement ?
    • Quel contre-pouvoir face aux données ?
  3. Réduction des horizons :
    • Prendre conscience qu’un algorithme décide de ce que nous voyons
    • Nécessité d’éducation sur le sujet
    • Vigilance sur les possibilités de manipulation, le subliminal

Sujet Progrès et manipulation

Travaux sur : Progrès et manipulation (grand format)

La synthèse fait ressortir les grandes idées suivantes :

  1. Perte du libre arbitre :
    • Perception ou réalité technique ?
    • La technologie est-elle neutre ?
  2. Peut-on réduire le progrès au progrès technologique ?
  3. Et la mondialisation dans tout ça ?

Sujet Impuissance individuelle / trouver sa tribu

Travaux sur : Impuissance individuelle / trouver sa tribu (grand format)

La synthèse fait ressortir les grandes idées suivantes :

  1. Influence du groupe, on sort du choix personnel
    • C’est facile, on ne se pose pas de question
    • Incohérence des actions personnelles
  2. Difficile d’être à contre-courant :
    • Cela demande du temps et de l’énergie
  3. On a le choix :
    • Chercher sa tribu
    • Former et construire sa tribu pour ne plus se sentir seul
    • Relire le Vilain Petit Canard : « je suis un cygne » 🙂

Merci

Un grand merci à Bastien Defives photographe pour ses clichés, toujours justes et vivants.

Suite

Passons aux biscuits à emporter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *