Coulant au chocolat à 2T

La voila, la recette du coulant à 2T. Réalisée quelques centaines de fois, il en existe quelques variantes, je commence par la version « canonique ».

Ingrédients

  • 200g de chocolat dessert,
  • 150g de beurre,
  • 5 oeufs,
  • 150g de sucre,
  • 2 cuillères à soupe de farine.

Recette du fondant / coulant au chocolat

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Au bain-marie, faire fondre les 200g de chocolat avec les 150g de beurre. Une fois le chocolat et le beurre fondus et mélangés, les extraire du bain-marie, et laisser refroidir quelques minutes.
  3. Pendant ce temps dans un grand saladier, mélanger les 5 œufs et les 150g de sucre.
  4. Ajouter le mélange beurre-chocolat aux œufs-sucre.
  5. Ajouter les 2 cuillères à soupe de farine.
  6. Verser dans un plat à cake et enfourner 17 minutes, et pas une de plus !
  7. Laisser refroidir au moins une demi-heure avant de servir.

Le résultat est franchement difficile à servir, mais les gourmands ne s’arrêteront pas à ce détail !

Explications

Tout le truc de la cuisson est de saisir l’appareil dans le four. Il doit cuire à l’extérieur mais très peu à l’intérieur, d’où le temps de cuisson à la minute près.

Le temps de cuisson justement est à adapter de plus ou moins une minute selon le four. Dans mon four « à la ville », c’est 17 minutes ; dans un vieux four au gaz de gazinière, c’est plutôt 16 minutes en diminuant un peu l’intensité du four, idem dans le four du Sunfast 32i !

Critère visuel de bonne cuisson : à la sortie du four les bords doivent être cuits donc un peu durs, mais le centre doit encore être mou voire liquide. C’est l’étape de refroidissement qui va « terminer la cuisson » et le rendre un peu plus compact. Vous n’aviez évidemment pas oublier de le laisser reposer ?!

Docker sur VPS Cloud OVH

Edit 19/10/2015 : Guide OVH installation Docker sur VPS

Après cherché un bon moment comment faire tourner Docker sur un VPS Cloud d’OVH, voici ce qui a fonctionné pour moi.

  1. Suivre la procédure d’installation Docker pour Ubuntu 14.04 (toute belle avec des packages .deb, un PPA et la dernière version de Docker)
  2. Sur le VPS, installer un noyau « classique ubuntu » en remplacement de celui customisé par OVH :
apt-get install linux-image-server
mv /etc/grub.d/06_OVHkernel /etc/grub.d/25_OVHkernel
update-grub
shutdown -r now

Pointeurs qui m’ont permis d’arriver à cela :

Synchroniser contacts entre Owncloud et Thundebird

Après avoir vu comment synchroniser les contacts entre OwnCloud et Android (sans Google et uniquement avec des logiciels libre), voyons comment synchroniser ces mêmes contacts entre notre OwnCloud et Thunderbird.

Version courte

  1. Installer l’extension Sogo Connector pour Thunderbird
  2. Créer un nouveau Carnet d’adresse dans Thunderbird
  3. Synchroniser

Version détaillée

Allons-y !

1 – Extension Sogo Connector pour Thunderbird

L’extension Sogo Connector pour Thunderbird permet d’utiliser les protocoles CalDav et CardDav dans Thunderbird (du moins de ma compréhension, en tout cas il nous la faut pour la suite !)

Remarque : c’est bien Sogo connector (et non integrator) qu’il faut prendre

(En date du 3/10/2014, je n’ai pas trouvé cette extension sur Addons.mozilla.org.)

2 – Nouveau Carnet d’adresse dans Thunderbird

(J’utiliser Thunderbird 31.1.2.)

Le but est de créer un nouveau Carnet d’adresse sur le réseau, et correspondant en fait à celui créé par défaut pour tout utilisateur OwnCloud.

Commençons:

  • Se rendre dans le carnet d’adresses Thunderbird (Outils > Carnet d’adresses, ou CTRL-MAJ-B)
  • De là, faire Fichier > Nouveau > Carnet d’adresse distant (c’est Sogo Connector qui ajoute cette entrée)

Copie d'écran Thunderbird Carnet d'adresse distant

Le champ Nom est libre.

Le champs URL est l’URL exacte du carnet d’adresses OwnCloud. Pour l’obtenir, il faut:

  • se connecter à l’interface web de son OwnCloud
  • aller dans l’application Contacts (dans OwnCloud 7, c’est par le menu déroulant en haut à gauche)
  • en bas à gauche de l’écran, cliquer sur l’icône en forme d’engrenage pour obtenir les paramètres du carnet d’adresse
  • puis, en face du nom du carnet d’adresse (pour moi « contacts »), cliquer sur l’icône représentant un lien (deux maillons de chaîne)
  • pour enfin copier l’URL du calendrier, qu’on va coller dans le champs URL de la fenêtre Thunderbird

Copie d'écran OwnCloud: paramètres du carnet d'adresses

Une fois l’URL du carnet d’adresse OwnCloud collée dans Thunderbird, on valide la création du carnet d’adresse distant.

3 – Synchroniser

Il est possible de lancer manuellement la synchronisation (côté Thunderbird) en faisant un clic-droit sur le nom du carnet d’adresse.

On peut aussi régler la fréquence de synchronisation entre Thunderbird et OwnCloud, toujours en faisant un clic-droit > Propriétés sur le carnet d’adresse.

Ubuntu 14.04 : touche CTRL-droit ne fonctionne plus

Depuis Ubuntu 14.04 Trusty Tahr, la touche CTRL (contrôle) de droite de mon clavier ne fonctionne plus. C’est un brin agaçant pour les raccourcis claviers (genre CTRL-page-suivante pour passer d’un onglet à l’autre dans Firefox).

keyboard_map

J’ai trouvé la solution que je traduit ici:

  1. En tant que root, éditer le fichier  /usr/share/X11/xkb/symbols/fr.
  2. Commenter la ligne  include "level5(rctrl_switch)" en ajoutant  // devant.
  3. Déplacer tous les fichiers  /var/lib/xkb/*xkm dans un dossier temporaire ( /tmp) pour forcer xkb  à les recréer.
  4. Redémarrer la machine.
  5. (Supprimer les fichiers /tmp/*xkm)

Ressources ;

Android : ne plus utiliser google/gmail pour le carnet d’adresse (au profit d’OwnCloud)

On l’a vite oublié à l’usage, mais tout bon téléphone Android (et même Cyanogen) demande un compte google/gmail, qui sera utilisé pour stocker le carnet d’adresse.

Voici les étapes que j’ai suivies pour m’en débarrasser et utiliser mon serveur OwnCloud.

Version Courte

  1. Avoir un OwnCloud, sécurisé en HTTPS (en l’occurrence sur un serveur à moi)
  2. Synchroniser le téléphone et le OwnCloud
  3. Exporter le carnet d’adresse Google vers OwnCloud
  4. Supprimer le carnet d’adresse Google du téléphone
  5. Vérifier la synchro

Version longue

C’est parti !

1 – Avoir un OwnCloud sécurisé en HTTPS

J’ai déjà un OwnCloud installé sur un serveur.

J’ai initialement tenté d’utiliser un certificat auto-signé, mais cela coinçait pour l’étape suivante de synchronisation téléphone/owncloud. J’ai donc pris un certificat SSL chez un prestataire. C’est le certificat X509 de chez TBS-Internet (77€/an) que j’ai choisi.

TBS Internet

Ça fait un peu cher pour une utilisation perso, mais au moins ce point est carré et réglé.

J’ai pris soin de laisser de côté StartSSL qui semble récupérer les données personnelles contre un certificat gratuit. Par ailleurs, les gens de TBS sont des co-listiers d’OVH, donc quand on voit discuter son créateur depuis 10 ans sur les listes serveur, ça donne confiance !

2 – Synchroniser le téléphone Android / Cyanogen avec OwnCloud

La synchro en tant que telle se fait grâ à l’application DAVdroid (DAVdroid est disponible sur F-Droid). Le principe est de créer deux comptes DAVdroid : l’un pour le carnet d’adresse (« carddav »), l’autre pour le calendrier (« caldav »).

Pour cela il faudra saisir l’adresse du serveur OwnCloud et surtout le chemin carddav ou caldav. La page configuration de DAVdroid explique cela très bien. En gros, il faut retenir :

  • URL pour les Contacts (CardDAV) : https://mon-serveur-owncloud/eventuel-dossier-owncloud/remote.php/carddav/
  • URL pour l’Agenda (CalDAV) : https://mon-serveur-owncloud/eventuel-dossier-owncloud/remote.php/caldav/

De là, tous les nouveaux contacts et nouveaux rendez-vous seront associés à OwnCloud (et plus au compte gmail).

Il reste toutefois tous les contacts existants, qui sont encore associés au compte gmail.

3 – Exporter le carnet d’adresse Google vers OwnCloud

Depuis le téléphone, se rendre dans l’application carnet d’adresse, faire un « bouton de droite », choisir Importer/Exporter puis Exporter vers la mémoire. Jusque là, rien de bien sorcier, un fichier .vcf est stocké sur la sdcard du téléphone.

Transférer le fichier .vcf sur un ordinateur (par mail, ou grâce à l’application Primitiv FTP sur F-Droid).

Pour importer les adresses dans OwnCloud 7, il faut se rendre dans l’application Contacts, puis en bas à droite, cliquer sur la petite icône « engrenage » et lancer l’import.

Copie d'écran Import dans appli Contacts de Ownlcoud

La documentation OwnCloud de l’application Contact est plutôt claire.

C’est maintenant que ça devient intéressant. Si comme moi, votre carnet d’adresse est par plusieurs téléphones / versions d’Android successifs, certains contacts ont beaucoup d’informations variées dans le fichier .vcf sur (Champs en  X- ou champs en NOTE).

De tels champs « exotiques » provoquent une erreur à l’import des contact dans OwnCloud :

Invalid VObject, line 9 did not follow the icalendar/vcard format

J’ai trouvé la solution dans le billet ownCloud and Baikal: Problems Loading ICS Files into Calendar. L’idée est de modifier une option directement dans un fichier de OwnCloud. Il s’agit du fichier 3rdparty/sabre/vobject/lib/Sabre/VObject/Reader.php. À la ligne 44, il faut remplacer

static function read($data, $options = 0)

par

static function read($data, $options = 2)

Et là l’import se déroule correctement (les champs exotiques sont ignorés).

Au passage, même la photo du contact est conservée, cool !

screenshot_owncloud_contact_avatars

Ressources complémentaires en anglais

5 – Vérifier la synchro

Depuis le téléphone, aller dans les Paramètres, section Comptes.

copie d'écran de Paramètres > Comptes

De là, sélectionner le compte Davdroid, puis vérifier que la synchronisation est activée (l’icône doit être verte).

Copie d'écran Paramètres > Comptes > Synchro

Ubuntu Thunderbird 100% CPU avec comptes IMAP et au moins un GMAIL

Cela fait longtemps que mon Thunderbird se met à utiliser 100% du CPU pendant de longues périodes (au delà d’une heure), alors que l’activité présentée dans Tools > Activity manager est vide…

J’avais déjà ce comportement sur Ubuntu 12.04 Hardy Heron. Après avoir changé de machine, et être passé sous Ubuntu 14.04 Trusty Tahr, j’avais toujours ce comportement.

Dans les paramètres de compte de chaque compte (Edit > Account settings > One_of_my_accounts > Synchronisation & storage), j’ai pris soin de désactiver la case à cocher Keep messages for this account on my computer. J’ai supprimé bon nombre de vieux messages (parfois vieux de 10 ans), et supprimé 3 ou 4 comptes inutiles, pour arriver aujourd’hui à 17 comptes mail, dont 5 actifs au quotidien.

Le problème de ralentissement persiste toujours.

Je viens peut-être de trouver le coupable : un compte Gmail (dont je me sers 2 fois par an). Gmail a vraisemblablement changé une option pour les accès en IMAP. L’option, qui répond au doux nom de CONDSTORE, semble poser des problèmes d’implémentation dans Thunderbird.

La solution consiste à désactiver CONDSTORE pour ce compte Gmail. Pour cela :

  1. Trouver l’ID du compte dans Help > Troobleshooting information.
  2. Ouvrir l’éditeur de configuration : Edit > Preferences > Advanced > General > Config Editor
  3. Faire un clic-droit et New > Boolean, puis saisir mail.server.serverXX.use_condstore, lui donner false comme valeur (XX est le l’ID du compte, trouvé dans Help > Troobleshooting information)

Copie d'écran Editeur de config Thunderbird: désactiver CONDSTORE

Ressources: